Courir avec un coefficient de 118, n’est pas courant…

Le samedi, une banane pour s’échauffer (mais pas assez pour faire remonter la température), avec du vent changeant en force et en direction. Un côtier pour la suite où le vent monte à 20 nds et permet de lâcher les chevaux !

Le dimanche, même choix, mais le vent est nettement un cran au-dessus et reste tout le temps au-dessus de 20 nds permettant de faire face à la force des courants.

La proclamation des résultats est suivie d’un pot sympathique.

Classement du jour            Classement général du Championnat de Baie de Seine